Le travail c’est la santé, bien le gérer c’est …

13 mai 2010

 

OnHenri

 

Au lycée, il mine, à l’université ou dans les écoles de commerce,il casse et au travail, ou à la maison pour les chercheurs d’emplois, il détruit… C’est un constat, le stress est partout.

L’Agence européenne de santé et de sécurité au travail l’a constaté et publié dans ses rapports, des risques nouveaux de santé et de sécurité envahissent les entreprises suite aux changements réalisés dans les entreprises.

Le stress génère plus qu’avant des risques psychosociaux.

Pourtant, pour lutter contre ce phénomène et sa contagion, des solutions simples existent.

Pour se sentir bien dans l’entreprise, il suffit de développer le ressort coopératif entre les individus.
Cela se concrétise par la communication entre les personnes, (le ba-ba du lien social).

Définition de « Communique » : Mettre en commun quelque chose d’unique. Simple à retenir et facile à réaliser.

Peut-être souhaitez-vous que cela soit aussi profitable à chacun et à l’organisation, ajoutez-y une dose « positive », c’est à dire que plutôt que de ressasser ce qui ne va pas, complétez également par ce qui va.
Cela vous permettra ainsi de mobiliser (radical: mobile) et d’encourager (radical : courage) les équipes.

Relevez les non-dits et les inter-dits pour rehausser les sous-entendus et permettre l’ex-pression des im-pressions et des dit-fficultés. C’est réduire le stress et les conflits (radical ?).

C’est du BSP : Bon Sens Paysan.

Vous êtes en difficulté pour le pratiquer ?Soyez rassuré, c’est comme le chinois, ça s’apprend, c’est de l’énergie partagée, c’est durable et ça marche !

Envoyez quelques « salves d’or » autour de vous. Observez la réaction. On en rit ? Ca marche, continuez !

Ca ne marche pas, changez !
Osez !

Bien à vous !

 

 

* photo buzzynews.com

Un commentaire pour “Le travail c’est la santé, bien le gérer c’est …”

  1. #1 Des Geeks et des lettres
    20 mai 2010 à 8:32

    Levons un peu la tête vers le ciel, regardons les nuages rappelons-nous un peu de ce que nous disait notre bon vieux Henri Salvador. Rappelons-nous son rire, sa nonchalance, sa façon de nous dire « c’est pas grave », « il fera jour demain », « prenez le bon côté de la vie ».

Ajouter un commentaire