Manquer d’imagination, un problème ?

4 juin 2011

Perspective et Imagination

Manquer d’imagination, un problème ? Pas seulement…. Examinons cela de plus près.

Docteur ! Docteur c’est grave ! J’ai une diarrhée du cerveau.
Mais cher Monsieur, une diarrhée du cerveau, ce n’est pas possible. Si docteur ! C’est grave, j’ai une diarrhée du cerveau !
Mais enfin mon cher Monsieur, ce n’est pas possible, je vous dis ! Mais qu’est-ce qui vous fait dire cela ?
Et bien ce n’est pas difficile Docteur, à chaque fois que je vais voir mon patron avec une idée, il me dit que mes idées c’est de la m…. !

L’imagination, qu’est-ce que c’est ?

L’imagination a comme racine étymologique « image », c’est-à-dire la faculté à se représenter des images, à les retrouver dans la mémoire, à les fabriquer, à les inventer.

La pauvreté d’esprit qui consiste à manquer d’imagination correspond à l’incapacité à imaginer des réponses ou au manque de jugement ou de pertinence sur une situation problème rencontrée.

Manifestement, le manque d’imagination est une conséquence de la monotonie et de la répétition des mêmes choses sans les avoir transformées.

Paradoxalement, l’imagination spontanée, fantaisiste existe chez l’enfant. Elle existe donc chez chacun d’entre nous. Mais cette capacité d’inventer, de trouver des solutions aux problèmes passent sous le silence de la routine.

Si manquer d’imagination c’est ne pas voir la solution d’un problème, une autre calamité est à observer dans l’entreprise.

De plus en plus de situations problèmes apparaissent dans l’entreprise dont les réponses imaginées et construites, dans une communication interpersonnelle, simplifieraient pourtant la vie professionnelle.

Quel est le problème direz-vous ?

Et bien le problème, c’est qu’il n’y a pas de problème !

Le problème c’est qu’il n’y a pas de problème ?

De plus en plus de dysfonctionnements apparaissent dans l’entreprise ou ailleurs et les possibilités de se simplifier la vie aussi. Mais figurez-vous, que de plus en plus souvent, il y a absence de vision des problèmes.

Peut-être serez-vous tenté de répondre : « Oui, finalement pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? C’est ça ? »

C’est une façon de voir. Mais ce n’est pas encore cela. Avez-vous remarqué que, de plus en plus souvent, les gens….ne voient pas le problème.

Ils ne savent pas qu’ils ne savent pas. Le problème n’existe pas pour eux. C’est ça le problème !

Ajouter un commentaire