Apprendre ou à lasser

10 décembre 2012

Carte_mentale_Mind_mapping

 

Nombreuses sont les entreprises qui ont la perspective et l’ambition de rendre leur organisation apprenante.

Nombreuses sont celles dont les résultats attendus ne sont pas atteints.

Construire, créer, partager de la connaissance et enrichir  le capital intellectuel collectif et développer la capacité à apprendre sont autant d’enjeux affichés par des entreprises dont la démarche concrète et opérationnelle n’aboutit pas.

Comment la démarche de partage de connaissances et de transmission de savoirs et son budget abyssal  peut-elle tourner court ?

Centrée sur les outils informatiques équipés de bases de connaissances inutilisées, la récurrence de l’erreur se renouvelle et devient permanente en confiant cette mission à la gestion des systèmes d’informations plutôt qu’au management.

« C’est compliqué ! » entendrez-vous dans les entreprises.

Et pourtant non, ce n’est pas compliqué, c’est complexe ! Cela veut dire que l’approche doit changer de niveau. La recherche d’une méthodologie fait appel à des réflexes comportementaux de gestionnaires là où les pistes se repèrent dans une attitude et dans ses valeurs.

Elle ne peut être une action isolée car la complexité est systémique. La connaissance n’est donc pas gérable, elle est managériable. C’est-à-dire pilotée par une identité dotée de valeurs de partage et de croyances favorables sur les effets de leviers, et centrée sur le vécu de chacun et sur le mode de raisonnement.

C’est une mission du DRH, non pas au sens juridique du terme, mais au sens Développeur de la Richesse Humaine.

 

Ajouter un commentaire